En s’associant avec HP, Legor souhaite tirer parti des avantages de la fabrication additive pour développer de nouvelles applications conçues à partir de métaux dans le secteur de la joaillerie. Pour ceux qui ne connaitraient pas Legor Group, il s’agit d’une entreprise italienne spécialisée dans la production de matériaux. La société propose notamment des poudres, des alliages ou encore des métaux précieux. Ensemble, les deux entreprises ont pour objectif de dépasser le cap du prototypage et des productions en petite série, et souhaitent démocratiser la production à grande échelle de pièces imprimées en 3D. Et pour ce faire, ils comptent s’appuyer sur le système Metal Jet de HP, capable d’accélérer la vitesse de production.

Massimo Poliero, président et directeur général de Legor Group SPA, revient sur ce partenariat : « La production de poudres métalliques et d’objets métalliques 3D fait partie de notre ADN et nous avons toujours collaboré avec des clients du monde de la bijouterie et des accessoires de mode. Les capacités numériques de HP Metal Jet offrent une méthode alternative au moulage à la cire perdue classique qui nécessite la combustion de cires ou de résines et l’utilisation de gypse (sulfate de calcium) comme matériau de moulage, contenant de la silice respirable gratuite. C’est notre façon de promouvoir une durabilité plus robuste et intentionnelle dans les processus de production. »

Un partenariat sur le long terme
Pour débuter leur partenariat, HP et Legor se concentreront tout d’abord sur la fabrication d’accessoires en acier inoxydable destinés au secteur de la mode et du luxe. Mais les deux entreprises ont d’autres idées en tête. Elles ont d’ores et déjà demandé à leurs départements de R&D de développer des matériaux et des solutions 3D permettant la production de pièces en bronze, argent et or. Ces recherches, qui se dérouleront dans le 3DMetalHub de Legor en Italie, ont vocation à offrir divers avantages aux client de la société. Elle devraient notamment permettre de fabriquer des pièces en grande série, à bas prix et rapidement.
Cette association est loin d’être la première initiative mêlant fabrication additive et l’industrie de la bijouterie. Ces dernières années, la technologie a permis à de nombreux professionnels du secteur de produire tous types d’applications, comme des moules, des prototypes mais aussi des pièces finales.

Que pensez-vous de la collaboration entre Legor et HP ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Pin It on Pinterest

Share This