CINQUANTE personnes dans deux paroisses seront employées comme gardes de l’environnement après la signature hier d’un protocole d’accord entre le ministère de l’Education, de la Jeunesse et de l’Information et les partenaires de recyclage de la Jamaïque à l’hôtel Cour de justice de New Kingston. .

Le protocole d’entente officialise la formation et l’emploi des gardiens qui piloteront le recyclage des plastiques dans 50 écoles primaires de Clarendon et de Manchester.

Le vice-président du conseil d’administration du RPJ, François Chalifour, a déclaré que le projet fonctionnerait dans le cadre du programme Learning Earning Giving and Saving (LEGS).

« Il s’agit principalement de sensibiliser l’administration de l’école et les étudiants sur la façon de s’approvisionner en matériaux recyclés et de les mettre dans les bacs appropriés, afin que les partenaires de recyclage puissent venir chercher les bouteilles », a-t-il déclaré.

« Le RPJ a organisé et exécuté la formation initiale sur le processus de recyclage. Nous envisageons de recycler les campagnes de sensibilisation, et de réduire et de réutiliser les compétitions au sein et entre les écoles qui font partie du programme « , a déclaré Chalifour.

« Nous considérons les gardes comme un moyen de contribuer aux efforts continus de la Jamaïque pour promouvoir des pratiques environnementales saines dans le système d’éducation primaire.

« J’ai toujours eu une passion pour l’environnement; J’étais professeur adjoint à l’école primaire de Robins Hall, alors quand le poste est arrivé, je me suis rapidement offert », a déclaré le gardien de l’environnement de Manchester, Ricardo Gouldbourn, au Jamaica Observer. La position, a-t-il dit, sera pour un an.

M. Gouldbourn a dit que bien qu’il n’ait suivi que la première semaine de la formation de deux semaines pour le programme, il a appris beaucoup de choses, y compris comment séparer les déchets et les façons créatives de faire des choses à partir de bouteilles en plastique.

« J’ai fabriqué une bibliothèque avec des bouteilles en plastique et je ne savais pas que c’était possible », a-t-il dit.

Le ministre de l’Éducation, Ruel Reid, a déclaré que le ministère était heureux de faire partie de l’initiative des gardes de l’environnement.

«Le recyclage consomme moins d’énergie et il est moins coûteux et plus économique de recycler que d’extraire de nouvelles matières premières», a déclaré M. Reid.

Selon le ministre, le recyclage enseigne aux enfants et aux adultes à prendre soin de l’environnement et à comprendre que les ressources ne sont pas illimitées.

Le ministère de l’éducation a également collaboré avec le HEART Trust / NTA pour l’évaluation de la formation et la certification des gardiens.

La RPJ a révélé qu’entre mars 2015 et décembre dernier, elle a recueilli 4,3 millions de livres de plastique à des fins de recyclage. « Chaque jour, nous mettons en liberté notre bureau de 50 jours de plastique qui pèse environ 140 livres et nous traitons chaque jour 25 200 livres de plastique par jour, a déclaré Lucille Brodber, présidente du conseil d’administration.

Cependant, elle a déclaré que la demande de plastique pour le recyclage dépassait de loin la capacité d’approvisionnement du RPJ.

Hier a également vu le lancement de la Semaine nationale des carrières et des compétences de 2018, qui débutera le 17 février et se terminera le 23 février.

« Les activités de la semaine seront axées sur la célébration de l’excellence des compétences en démontrant comment l’éducation et la formation professionnelle sont destinées aux jeunes et en incitant les jeunes à être les meilleurs dans leur compétence », a déclaré le directeur général intérimaire du HEART Trust / NTA. Dr Janet Dyer, lors de son discours lors du lancement.

La semaine mettra en vedette des événements clés tels que le Concours national des compétences, une expo entrepreneuriale, des forums et d’autres activités.

Le ministre Reid, tout en commentant la semaine d’activités, a souligné qu’il fallait mettre davantage l’accent sur la formation professionnelle en Jamaïque.

« Les compétences représentent maintenant 90% des exigences professionnelles. Nous devons maintenant passer de l’idée que les programmes d’enseignement et de formation professionnels techniques (EFTP) sont réalisés par des personnes qui n’ont pas très bien réussi dans le système éducatif traditionnel et qui ont juste une seconde chance », a déclaré Reid.

«Nous devons procéder à un réalignement parce que sur les 25 000 étudiants inscrits, plus de 42% poursuivent des études en sciences sociales. Cependant, les entreprises n’embaucheront pas de gestionnaires au niveau d’entrée.  »

Le ministre a fait remarquer que, même si le nombre de jeunes chômeurs était à son plus bas, davantage de travailleurs qualifiés seront nécessaires au cours de la prochaine décennie, en particulier dans le secteur de la technologie.

Il faisait référence à une récente révélation par STATIN que le taux d’emploi des jeunes était le plus bas depuis 2008.

 

La Source: http://bit.ly/2DYqpqR

Pin It on Pinterest

Share This