Les recettes publiques des taxes environnementales dans les États membres de l’UE ont atteint un total de 364,4 milliards d’euros en 2016, contre 296,5 milliards d’euros en 2006. Au cours de cette période, la part des taxes environnementales dans le total des impôts est passée de 6,4% en 2006 à 6,3% en 2016, selon les données d’Eurostat.

Les taxes sur l’énergie représentaient plus des trois quarts du total des recettes provenant des taxes environnementales (76,9% du total), dépassant largement les taxes sur le transport (19,7%) et celles sur la pollution et les ressources (3,4%).

La part des taxes environnementales dans les recettes totales provenant des impôts et de la contribution sociale varie considérablement entre les États membres de l’UE. La Roumanie se classe parmi les premiers États membres avec une part de 9% des taxes environnementales.

La Lettonie a enregistré la part la plus élevée de taxes environnementales en 2016 (11,7%). À l’autre extrémité de l’échelle, le Luxembourg (4,6%), l’Allemagne (4,8%) et la France (4,9%) ont enregistré les plus faibles taux de taxes environnementales.

 

La Source: http://bit.ly/2rS3j3v

Pin It on Pinterest

Share This