L’Organisation mondiale de la santé classera la dépendance aux jeux vidéo comme une maladie mentale, a rapporté la BBC.

Dans son projet de révision de la Classification internationale des maladies, le coordonnateur de la santé des Nations Unies a qualifié la condition de comportement de jeu persistant ou récurrent si sévère qu’il prend le pas sur les autres intérêts de la vie, selon le magazine The New Scientist.

Le volume de référence des psychologues reconnus, le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM), considère le trouble des jeux sur Internet comme une «condition pour une étude plus approfondie», ce qui signifie qu’il n’est pas officiellement reconnu.

Dans le passé, des études ont averti qu’un comportement de jeu anormal pouvait entraîner des problèmes de santé mentale. Une étude de 2011 de l’Université de Bergen en Norvège a suggéré que le jeu excessif pourrait conduire à l’anxiété et à la dépression. « Nos données montrent un schéma clair et cohérent dans lequel les problèmes de jeu vidéo sont associés à une mauvaise santé », ont constaté les chercheurs.

En 2010, l’Institut de recherche criminologique de Basse-Saxe a mené une étude sur les risques pour la santé mentale liés à la dépendance aux jeux vidéo. Les chercheurs ont indiqué que le jeu excessif pourrait augmenter les pensées suicidaires chez les adolescents.

 

La Source: http://bit.ly/2AF4vq3

Pin It on Pinterest

Share This