Sabine Kazan

Yves Colas

L’équipage français « Nomade des mers » s’est lancé dans un tour du monde de trois ans afin de détecter des remèdes à des problèmes environnementaux d’intérêt général, notamment celui du dérèglement climatique.

Durant la période de son premier escale au Maroc, cette équipe a découvert  le « zeer pot » appelé aussi frigo de désert.

Cet outil conçu pour économiser les ressources en Afrique, s’agit d’un dispositif de réfrigération maintenant les aliments au frais de sorte qu’un pot en terre cuite lui-même inséré dans un autre pot, les deux séparés par une épaisse couche de sable qu’on arrose pour que, l’évaporation aidant, la température dans le pot interne baisse (la différence de température pouvant aller jusqu’à 5ºC).

 

Un frigo conservant les aliments pour un temps plus long Sans Électricité

 Dans les climats chauds, la nourriture ne reste pas fraîche pour longtemps. Les tomates survivent pour deux jours seulement. Après quatre jours les carottes et le gombo sont pourris. Avec aucun moyen de préservation de nutriments, les familles, frappées par la pauvreté, se sont battus contre la famine.

Cependant, une étude scientifique a révélé que les aliments conservés dans ce frigo durent 10 fois de plus que d’ordinaire.

En outre, le « zeer pot » est une conception écologique et économique qui fonctionne sans électricité, d’une manière semblable à celle de notre corps humain en vue de protéger l’environnement contre les gaz polluants, notamment le gaz à effet de serre responsable du changement climatique.

 

Comment Fabriquer un « zeer pot »

Un adepte français de « zeer pot » a expliqué sur son blog la manière de fabrication d’un frigo du désert comme étant la suivante :

 

À acheter

  • 2 pots en terre cuite non émaillés (un gros et un plus petit). Le gros pot fait 40 cm de diamètre intérieur. Le petit pot fait 25 cm de diamètre intérieur. La hauteur du gros pot est de 40 cm.
  • 2 gros bouchons de liège que j’ai trouvé dans un domaine viticole (facultatif si les pots en terre n’ont pas de trous)
  • Du sable, j’ai un seau pour la serpillère que j’ai rempli de sable, ça a suffit.

Zeerpot_PracticalAction

Les étapes de fabrication

  • Commencez par boucher chaque trou avec les bouchons en liège.
  • Tapissez le fond du grand pot avec du sable, environs 5 cm.
  • Placez le pot plus petit dessus, on le cale bien pour qu’il est la même hauteur que le gros pot.
  • Avec les mains ou un bol, mettez délicatement le sable entre les 2 pots. Il faut que le haut du sable soit environs 2 cm plus bas que le haut du pot intérieur, de cette façon, il sera facile et rapide d’arroser le sable 2 fois par jour sans risquer de mouiller le pot intérieur. Bien tasser le sable.
  • Nettoyez le pot intérieur.
  • Arrosez le sable, j’ai mis les 3/4 d’une bouteille d’eau.
  • Laissez « refroidir » quelques heures avant d’y entreposer vos fruits et légumes.

 

Pin It on Pinterest

Share This