Dr. Akram Alkhoury

La grande augmentation du nombre de la population mondiale (environ sept milliards de personnes) a provoqué une augmentation des taux du développement économique, qui a doublé les tentatives d’élever le niveau de la subsistance de l’homme et de réaliser son bien-être dans tous les domaines de la vie, et jusqu’à ce jour, on peut dire que le développement économique aura lieu sans tenir compte des considérations environnementales nécessaires pour préserver les ressources naturelles renouvelables et leurs systèmes environnementaux qui soutiennent la vie.

Le résultat a été que l’histoire a enregistré les pires niveaux de la dégradation de l’environnement et de l’épuisement des ressources naturelles au cours des années nonante du siècle dernier.

De même, l’histoire a également enregistré au cours de la même période l’apogée de l’attention du monde concentrée sur les affaires de dégradation de l’environnement et de ses problèmes.

Il y a deux faits importants et liés que nous devons reconnaître et travailler selon eux:

– Le développement économique ne peut pas continuer à performer sa fonction pour développer le niveau de la vie humaine et atteindre le bien-être de l’homme, sauf s’il est construit sur de bonnes bases écologiques, ce qui signifie qu’il devrait prendre en compte les considérations environnementales et les limites des ressources naturelles renouvelables.

Et à travers cette méthode seulement, le développement sera durable.

– Les efforts pour la préservation de l’environnement et de ses ressources naturelles renouvelables ne peuvent pas réussir, sauf s’ils présentent la chance complète au développement économique pour assurer un niveau de vie suffisant pour l’homme.

Et à la lumière de ces deux faits, on peut considérer que la préservation des ressources est une forme des formes principales du développement économique, comme la préservation veut dire la gestion de l’utilisation humaine des écosystèmes dans la biosphère, de manière à obtenir le maximum d’avantages durables pour les générations actuelles, sans que ceci affectera la capacité des générations futures à utiliser ces ressources avec la même efficacité ou encore plus efficacement.

Il s’avère de ce qui précède que la conservation comprend la totalité ou une partie des opérations suivantes:

  1. Protéger les ressources naturelles et la prévention de leur utilisation pour une durée limitée, jusqu’à ce qu’elles se récupèrent.
  2. Réhabiliter les régions écologiques dégradées.
  3. L’entretien des écosystèmes, l’utilisation durable des ressources naturelles renouvelables.
  4. L’amélioration de la productivité des écosystèmes produisant des ressources naturelles.

Pin It on Pinterest

Share This